Allergie et allergènes

http://hairborist.com/wp-content/uploads/2016/11/allergie-et-allergenes-800×529.jpg

Définition de l’allergie

L’allergie est définie comme : « une réaction anormale et inadaptée lors de la rencontre de l’organisme avec une substance avec lequel il a déjà été en contact. »
Cette substance qui provoque cet emballement de notre système de défense est appelée : « allergène ».

Une réaction allergique est imprévisible. Certaines personnes se montrent hypersensibles vis-à-vis de substances considérées comme étrangères (leur corps les reconnaît comme dangereuses !).

Le type de réactions aux allergènes

Les deux principales réactions allergiques sont :

  • l’allergie immédiate, qui survient dans les minutes et au plus dans les trois heures qui suivent le contact avec l’allergène. Cela se caractérise le plus souvent au niveau cutané par de petits boutons qui démangent.
  • l’allergie retardée qui ne se manifeste que plusieurs heures voire jusqu ‘à plusieurs jours après le contact avec la substance allergène. Il est ainsi difficile, le plus souvent, de faire le lien entre la réaction et la substance incriminée ! Il arrive donc qu’une allergie de contact survienne un beau jour, alors qu’on a utilisé ce produit ou cette substance pendant des années sans problème.

Comment s’en protéger ?

Toutes les huiles essentielles, comme d’ailleurs toutes substances étrangères à notre corps, sont susceptibles d’entraîner une réaction d’hypersensibilité.

C’est pourquoi un test cutané devrait toujours être pratiqué avant toute utilisation d’huiles essentielles. Il suffit de déposer 1 ou 2 gouttes d’huiles essentielles diluées dans une cuillère à café d’huile végétale (Olive, Tournesol, Amande douce…) au creux du pli du coude et d’attendre jusqu’à 24 heures pour déceler une éventuelle réaction cutanée.

allergies et allergenes

Il est vrai que dans la pratique peu de gens le font !

Il est également fortement recommandé aux personnes sensibles de tester tout produit nouveau (cosmétique ou autre). Pour cela, il  serait judicieux de n’utiliser que très peu de substance lors d’une première utilisation afin de  minimiser les phénomènes d’allergie.

Diverses molécules présentes dans les huiles essentielles sont à l’origine de phénomènes allergiques (citral, eugénol, géraniol, coumarines…) Parmi celles-ci, citons le limonène et le linalol qui suscitent de nombreuses interrogations.

Le limonène et le linalol sont-ils dangereux pour notre santé ?

Quelles sont ces substances que l’on retrouvent dans énormément de produits cosmétiques même dans des produits « naturels » ou labellisés « biologiques » ? D’où proviennent-elles et surtout sont-elles dangereuses pour notre santé ?

L’afssaps (agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) a instauré une liste sur laquelle figure 26 substances soumises à une obligation d’étiquetage en raison de leur potentiel allergisant. On y retrouve le limonène et le linalol.
L’indication de la présence de ces substances sur l’étiquetage a été rendue obligatoire à partir du 11 mars 2005. Cette mesure de santé publique ne vise pas à interdire ces substances mais à informer le consommateur de leur présence dans le produit. Cette mesure aide, d’une part, les consommateurs en permettant à ceux qui se savent allergiques à certaines de ces substances d’en identifier la présence dans le produit et éviter ainsi son utilisation, et d’autre part, les praticiens en facilitant le diagnostic des allergies de contact.

http://hairborist.com/wp-content/uploads/2016/11/limonene-et-linalol-400×602.jpg

Le limonène et le linalol sont très souvent présents dans nos cosmétiques

Ces deux molécules se retrouvent fréquemment dans les cosmétiques et les produits ménagers car elles permettent de parfumer et de désodoriser les préparations.

  • Le limonène est un monoterpène (C10H16) d’origine synthétique ou naturelle.

Il sera soit synthétisé et rentrera dans la formule des produits de manière isolée soit sa présence proviendra de certaines huiles essentielles.
Les huiles essentielles en contenant sont principalement celles issues des zestes de Citrus : Mandarine, Orange, Citron, Pamplemousse, Bergamote…
Le limonène est doué de propriétés digestives, stimulantes, anti-infectieuses…
Cette molécule joue un rôle important dans la composition de ces huiles essentielles et permet d’atténuer l’action irritante des citrals (également présents dans ces huiles essentielles).
Pour exemple, la présence de limonène associée aux citrals dans l’huile essentielle de citron (Citrus limon -zeste) permet de réduire (jusqu’à quatre fois) l’action irritante des citrals.

  • Le linalol, quant à lui, est un alcool monoterpènique, également d’origine synthétique ou naturelle.

Dans la nature, il rentre dans la composition de nombreuses huiles essentielles, est notamment dans la composition du Thym à linalol, du Bois de rose, du Niaouli, de la Coriandre, de l’ Ylang Ylang, …
Il possède une forte activité anti-infectieuse, tonique et stimulante de l’immunité.

http://hairborist.com/wp-content/uploads/2016/11/les-huiles-essentielles-800×530.jpg

Faire la différence entre allergènes naturels et synthétiques

Lorsque le limonène ou le linalol sont issus de la nature, le risque d’allergie est beaucoup moindre car ces substances se retrouvent dans un ensemble de molécules qui interagissent pour minimiser les toxicités. De plus, elles sont mieux reconnues par notre organisme.
Par contre, si elles sont d’origine synthétiques et ajoutées dans le cosmétique de manière isolée, notre corps les reconnaît beaucoup moins et aura tendance à les rejeter !

En cas de mauvaise conservation des huiles essentielles riches en monoterpènes et d’oxydation au contact de l’oxygène, des composés nouveaux potentiellement allergisants se forment.

Le risque allergique dépend donc de la provenance des allergènes (synthétiques ou naturels), de la qualité des huiles essentielles dont ils sont éventuellement issus et de leur bonne conservation, de la quantité de substance présente dans le cosmétique et de la sensibilité de la personne qui l’utilise.

Alors pas de panique, il faut juste faire attention à la composition des produits que l’on utilise et à leur qualité !

Source

Produits Hairborist apparentés
Oops...
Slider with alias huilesslider not found.

Articles similaires

Coloration naturelle, colorations végétales, coloration aux plantes, pigments de synthèse, pigments naturels, plantes tinctoriales, colorations végétales coloration et plantes, plantes tinctoriales
Qu’est ce que les colorations végétales ?

Pour bien utiliser les huiles essentielles, il faut bien les connaître et les comprendre. Ces petites fioles odoriférantes possèdent des propriétés spécifiques et des compositions complexes.

Bois de Rose

Le bois de rose de la famille des Lauracées, Aniba rosaedora, originaire de la forêt vierge amazonienne (Brésil, Guyane) permettra, après distillation de son bois réduit en copeaux, d’obtenir une huile essentielle à la senteur boisée très agréable, légèrement épicée.

Gaulthérie couchée
Gaulthérie couchée

L’huile essentielle de gaulthérie sera principalement utilisée en massages pour tout ce qui est douleur ou mauvaise circulation. Une autre façon de l’utiliser sera l’olfaction dans les cas d’hypertension ou pour réchauffer les tempéraments un peu trop « froids ».

Copyright 2021 & Design Hairborist
Hairborist BVBA – Steenovenstraat 54 – 8760 Meulebeke (Belgique) – TVA BE 0898.695.003