La perte de cheveux associée aux carences alimentaires

Carences alimentaires au 21 eme siècle ?

Parler de carences alimentaires dans notre monde moderne semble paraitre étrange tant nous regorgeons de ressources. Paradoxalement, tous les êtres humains ne sont pas égaux face à ce sujet. Ce n’est souvent pas faute de moyen mais d’éducation. Combien de gens en difficultés financières prétendent ne pas pouvoir manger à leur faim, alors que ceux-ci ont cependant les moyens de s’acheter du tabac et de se “nourrir” chez Mac Donalds.

Tout le monde sait qu’une alimentation bien équilibrée est le secret d’une bonne santé mais également celui de préserver la santé de vos cheveux. De bonnes habitudes alimentaires ont une influence importante sur nos cheveux.

Les cheveux proviennent de nos aliments.

Nous mangeons tous les jours des fibres et des protéines. Ces protéines se transforment grâce à la flore intestinale en acides aminés qui voyagent dans notre organisme par les vaisseaux sanguins pour renouveler nos cellules. Une partie de ces acides aminés se transforme au niveau de l’hypoderme en cellules qui une fois regroupées autour de la papille capillaire, viendront contribuer à la croissance du cheveux.

L’alimentation influence donc indirectement la santé de nos cheveux. Les vitamines et les minéraux y jouent également un rôle crucial. Les nutriments les plus variés possible permettent aux cheveux de conserver leur vitalité et d’éviter leur chute.

Certaines carences alimentaires sont  donc bien à l’origine de chute de cheveux.

 

carences alimentaires et que faire pour une bonne croissance des cheveux

Les carences alimentaires de type protéinées

Afin de bénéficier d’une bonne croissance des cheveux et d’une chevelure saine, les cheveux ont besoin de 60 grammes de protéines par jour. Ces carences alimentaires devraient normalement être rare dans nos pays occidentaux, seuls les régimes sous protéinés auraient réellement un impact sur la bonne croissance des cheveux .

Les carences alimentaires de type vitaminées

Les cheveux ont particulièrement besoin de vitamines du groupe B. La vitamine B3 est bénéfique a la circulation sanguine au niveau des racines de la chevelure. Outre la vitamine B3, les cheveux ont besoin  de vitamines B5 et B6 qui assurent une bonne croissance des cheveux et la régularisation de la production de kératine et de sébum.

les vitamines B9 sont importantes pour la reproduction cellulaire. Les vitamines B12 agissent sur la synthèse de l’ADN et de l’ARN.

On retrouve principalement toutes ces vitamines dans notre alimentation : levures de bière, les pois secs et lentilles, les fruits secs et les légumes d’hiver, mais aussi dans le riz, les champignons, les fruits, les graines etc..

Notons également l’importance de la vitamine A et de la vitamine E, antioxydants majeurs.

Les oligo éléments à privilégier :

  • le fer

    Il joue un rôle important dans la nutrition et l’oxygénation de nos racines capillaires. Si vous manquez de fer, vos cheveux ternissent, s’affinent et finiront par tomber. L’anémie, manque de fer, est une cause importante de perte de cheveux.

  • le zinc

    Il joue un rôle essentiel à la bonne croissance des cheveux, au développement et à la reproduction des cellules. Le zinc est un antioxydant qui intervient dans la prévention des effets toxiques des radicaux libres conséquences du vieillissement de la peau.

  • Le magnesium et le calcium:

    Du fait que le magnésium influence notre concentration en calcium , cet oligo élément est indispensable à notre bonne croissance des cheveux et à la bonne santé de nos cheveux.

  • le cuivre

    Celui-ci contribue à une bonne pigmentation de la peau et des cheveux. Trouvé dans pratiquement toutes les cellules du corps humain, cet oligo-élément contribue à la production de mélanine qui est responsable de la pigmentation de la peau, des cheveux et des yeux. Le cuivre équilibre également la glande thyroïde, cause de nombreuse perte anormale de cheveux. Le cuivre contribue à une bonne croissance des cheveux . Enfin, ils inhibent la dihydrostérone, l’hormone qui provoque l’alopécie.

La Silice

le silicium est un anti-aging naturel essentiel pour la peau, mais aussi pour la bonne croissance des cheveux. Il favorise la pousse des cheveux les rendant plus fort, plus souples, plus lumineux.

source : passeportsanté, inserm, arehn, Rm, figaro, oms, inist, topsanté, quetanto

Articles similaires

Copyright 2021 & Design Hairborist
Hairborist BVBA – Steenovenstraat 54 – 8760 Meulebeke (Belgique) – TVA BE 0898.695.003