Stop à la dermite séborrhéique !

La dermite séborrhéique est une affection dermatologique bénigne et plutôt courante puisqu’elle touche plus d’un million de Français. Elle peut s’avérer très gênante et se reconnaît par l’apparition de plaques rouges, recouvertes de pellicules blanches ou jaunâtres sur les zones de peau grasse (cuir chevelu et visage) accompagnées de démangeaisons.

Quelles sont les causes de la dermite séborrhéique ?

A l’heure actuelle, on ne connaît pas avec certitude l’origine de la dermite séborrhéique mais deux éléments semblent être en sont en cause : la zone de peau grasse et un champignon (levure) de type Malassezia furfur.
Ce champignon, naturellement présent sur la peau, se régale d’un mélange de sébum et de kératine, ce qui irrite la peau et augmente hélas la production du sébum et la kératinisation. C’est un cercle vicieux. La survenue de la dermatite séborrhéique est aussi favorisée par certains facteurs comme le stress, le tabac, l’alcool, la peau grasse…

Quels sont les symptômes de la dermite séborrhéique ?

Les manifestations cliniques de la dermite séborrhéique diffèrent en fonction de la zone corporelle touchée. En règle générale, la maladie cutanée atteint prioritairement le cuir chevelu. Dans ce cas-là, la maladie cutanée est facilement reconnaissable par les squames blanches (pellicules) et les démangeaisons qu’elle provoque. Attention, n’oubliez pas de consulter un dermatologue avant d’agir, il est le seul à pouvoir de diagnostiquer une véritable dermite séborrhéique.

La dermite séborrhéique du cuir chevelu

Touché dans 95 % des cas, la dermite séborrhéique du cuir chevelu représente parfois la seule partie du corps concernée. Dans un premier temps, de petites plaques se forment principalement près des tempes et au sommet du crâne. Elles peuvent ensuite s’étendre à l’ensemble du cuir chevelu et déborder sur le front, la base du cou et l’arrière des oreilles. Ces plaques sont généralement masquées par les cheveux. Toutefois, elles sont recouvertes de pellicules très nombreuses, très visibles sur la tête et jusque sur les vêtements. Dans les formes sévères de la maladie, plaques et pellicules se développent en “casque” : elles recouvrent alors des touffes de cheveux, et peuvent causer leur chute.

Quels soins pour le cuir chevelu ?

Pour les soins cosmétiques du cheveu, votre dermatologue vous recommandera sans doute un shampoing très doux et “sébo-régulateur”” ou “anti-pellicules” et sans sulfates car ces tensio-actifs sont un peu irritants au long terme. Une fois le shampoing appliqué, n’oubliez pas de rincer abondamment votre cuir chevelu. Continuez de sécher vos cheveux avec une serviette seulement et de proscrire les produits de coiffage. Évitez les colorations chimiques des cheveux et autres mesures nécessitant l’application de produits sur le cuir chevelu.

Soins bio HAIRBORIST aux vertus apaisantes et assainissantes qui préservent les cuirs chevelus les plus délicats :

SQUAMACTIF AROMACTIF
Complexe purifiant contre les irritations du cuir chevelu


DERMOACTIF AROMACTIF
A utiliser lors de problèmes cutanés

SHAMPOING SENSITY
Cuir chevelu sensible

Articles similaires

Copyright 2021 & Design Hairborist
Hairborist BVBA – Steenovenstraat 54 – 8760 Meulebeke (Belgique) – TVA BE 0898.695.003