Les bureaux seront fermés les 24 décembre au 3 janvier. Les commandes passées après le vendredi 23 décembre ne seront pas traitées ou expédiées avant le 4 janvier.

Recharge shampoing : quand l’argument écologique ne tient pas la route

Vous les voyez fleurir partout dans les rayons de vos magasins préférés, présentées comme la nouvelle solution écologique pour réduire sa consommation de plastique, et pourtant. Les recharges shampoing en plastique souple, tout comme les recharges de lessive ou de savon, ne sont vraiment pas si écologiques que ça. Mais alors comment faire pour réduire ses déchets et sa consommation de plastique intelligemment ? Suivez le guide, on vous explique tout.

La tendance faussement écologique de la recharge shampoing

Depuis quelques années, la tendance zéro déchet prend de l’ampleur. En effet, nous sommes de plus en plus nombreux à être conscients de la catastrophe écologique qui nous attend si nous ne faisons rien. Alors on réduit nos déchets, on regarde les étiquettes, on utilise moins de plastique. La plupart des marques se sont elles aussi lancées dans une consommation plus responsable. Vous pouvez aujourd’hui acheter en vrac, utiliser des sacs en carton au lieu du plastique ou encore utiliser des produits solides sans emballage.

Parmi toutes ces initiatives, certaines sont moins écologiques que ce qu’on pourrait penser, voire même complètement à côté de la plaque. C’est le cas par exemple de l’eco recharge shampoing. Sous forme de poche de plastique souple, ces recharges vous permettent de conserver votre bouteille de shampoing au lieu d’en racheter une nouvelle. Vous n’avez qu’à acheter cette poche contenant votre shampoing habituel, puis transvaser son contenu dans votre ancien flacon. Economique et écologique non ? Et bien, pas vraiment.

En effet, ces poches de plastique souples ne sont absolument pas recyclables, contrairement à certains flacons et bouteilles en plastique. Pas de tri : vous les jetez directement à la poubelle. Trop légères pour être recyclées, elles sont ensuite incinérées avec les autres déchets ménagers. En 2022, la collecte sélective va être étendue aux plastiques souples, mais le problème restera le même : elles ne pourront pas être recyclées du fait de leur composition qui combine plusieurs matériaux. Alors, vraiment une bonne idée la shampoing recharge ?

La recharge shampoing bio en plastique souple n’a rien d’écologique.

Le succès de la recharge shampoing bio : quand le greenwashing fait vendre

Pourtant, de nombreuses personnes adhèrent à cette idée de recharge shampoing, persuadées de faire une bonne action. Elles achètent donc des quantités de poche de recharge souples qui finiront à la poubelle. Mais pourquoi cela marche-t-il aussi bien ? Tout simplement parce que les marques qui vendent ces recharges manipulent leurs clients en utilisant de faux arguments écologiques. C’est ce qu’on appelle communément le « greenwashing », une méthode marketing trompeuse qui utilise l’argument écologique de manière erronée pour améliorer son image.

Le greenwashing est utilisé de plusieurs manières différentes pour faire vendre. Cela peut être en utilisant un budget communication conséquent pour vanter ses actions vertes, en insistant sur ses minuscules actions écologiques au lieu de changer vraiment les choses ou encore en mettant en avant la mention bio ou un ingrédient naturel en avant sur son produit alors qu’il est présent en quantité infime.

Ces entreprises savent que les consommateurs veulent consommer mieux et réduire leurs déchets et ils jouent sur cet aspect pour faire vendre. Selon une étude menée par Oney et OpinionWay, 90% des consommateurs européens attendent des marques qu’elles s’engagent écologiquement et les aident à mieux consommer.

Dans le cas de la recharge shampoing bio, l’argument avancé est que la production de ces poches de plastique souple génère moins de plastique que pour un bidon ou une bouteille de shampoing. Cela permet donc de réduire le poids du plastique de manière drastique, un argument de taille quand on sait que seulement 28% du plastique a été réellement recylé en 2020 selon Citeo. Certes, mais pour que ce plastique souple finisse finalement à la poubelle et jamais recyclé.

Quelle alternative écologique à l’eco recharge shampoing ?

Pas de panique, il existe de vraies alternatives écologiques à ces poches de plastique souple pour éviter de racheter de nouvelles bouteilles de shampoing à chaque fois. Chez Hairborist, nous vous proposons des flacons rechargeables dans nos salons de coiffure partenaires.

Comment ça marche ? Vous achetez une première fois un flacon de shampoing Hairborist, et lorsqu’il est vide, vous le ramenez dans votre salon de coiffure. Votre coiffeur Hairborist va alors recharger votre flacon grâce aux gros bidons de shampoings qu’il possède, et le tour est joué. Pas de recharge shampoing, pas de plastique, que du vrac ! Petit bonus : on vous fait bénéficier d’une petite remise sur le produit rechargé pour vous encourager à poursuivre sur cette voie !

L’avantage, c’est que ce système de recharge fonctionne avec tous nos produits liquides. Vous pouvez donc remplir votre bouteille de soin avant-shampoing Repair ou Renovator, votre flacon d’après-shampoing et certains de nos coiffants comme le Hairtonic ou le Hairpsray par exemple. Fini le plastique, bonjour le vrac !

 

La recharge de bouteille est vraiment écologique contrairement à l’eco recharge shampooing.

Pourquoi une bouteille en plastique et pas en verre ?

Comme Hairborist est engagé dans une démarche éco-responsable et souhaite réduire la production de plastique sans utiliser de shampoing recharge, vous vous demandez sûrement pourquoi nos flacons sont en plastique et pas en verre. La raison est simple : pour une question de sécurité !

En effet, imaginez que vous fassiez tomber votre flacon de shampoing en verre sous la douche. Nu et pieds-nus, les chances sont élevées que vous vous coupiez et que vous vous fassiez mal. Même problème en hiver, quand il ne fait pas très chaud dans votre salle de bain et que vous décidez de prendre une douche brûlante. Là encore, votre flacon en verre peut facilement exploser et bonjour les dégâts !

Pour contourner ce problème, nous avons conçu des emballages en PET (polytéréphtalate d’éthylène), un matériau très résistant et surtout recyclable à 100%. Il est également bien moins énergivore que le verre. Vous pourrez réutiliser vos flacons de nombreuses fois avant de devoir les changer, et surtout vous n’avez aucun risque de vous blesser !

En utilisant nos flacons rechargeables plutôt qu’une recharge shampoing bio, vous vous engagez dans une vraie démarche éco-responsable avec un réel impact sur la production de plastique et la réduction des déchets. Une routine capillaire écolo pour protéger notre planète ça donne envie non ?

Une shampoing recharge crée moins de plastique mais du plastique non recyclable.
Partagez cet article

Articles Similaires

Comment choisir son shampoing pour coloration végétale ?

Passer à la coloration végétale implique de faire quelques modifications dans sa routine capillaire pour préserver la couleur et la beauté du cheveu. Quand faire son premier shampoing après une coloration végétale? Quel shampoing utiliser? Découvrez toutes nos astuces pour sublimer votre couleur.

Dites adieu aux pellicules grâce à l’huile essentielle anti pellicules !

Adieu les pellicules disgracieuses grâce à la synergie Deskwam ! Bien intégrée à votre routine capillaire, elle vous permet de retrouver un cuir chevelu sain et en bonne santé.